Le chanteur et artiste pluri-disciplinaire Jérôme Minière est né à Orléans, en France. En 1995, après des études en cinéma à L’INSAS à Bruxelles (Belgique), il s’installe à Montréal au Québec. Cet artiste prolifique a une biographie impressionnante que nous vous invitons à explorer sur son site Internet.

Quelles sont vos sources d'inspirations récurrentes lors de votre processus de création ?

L’enfance, le ciel, la mélancolie, l’inconnu, les paysages, les visages, la lumière, la joie, le doute, tout et rien, les limites, l’humanité, les paradoxes, toutes les expériences sur lesquelles on ne peut pas mettre de mots, tout ce que je ne comprends pas, la liste est longue…

Si vous n’aviez que trois mots à choisir pour définir votre travail, lesquels choisiriez-vous ?

Je les cherche encore (oups! ça fait quatre mots)

 

Pour paraphraser Simone de Beauvoir: naît-on artiste ou le devient-on ?

J’ai l’impression que nous sommes tous et toutes potentiellement des artistes. Tous les jeunes enfants en sont, de manière naturelle, presque animale. Ensuite, ils apprennent à lire, à écrire, à se comporter en société et beaucoup perdent leur don suite à cette phase de « domestication ». Pourquoi est-ce que certains d’entre nous le gardent, le chérissent, le développent et en font finalement le centre de leur vie? Cela reste un mystère, car il n’existe pas de réponse unique à cette question.

Dans vos rêves les plus fous, quel est l'endroit improbable où vous aimeriez présenter une de vos oeuvres (et quelle serait-elle) ?

C’est paradoxal, moi qui suit plutôt casanier, je ne pense pas à un lieu particulier, mais plutôt à toutes sortes d’endroits, dont certains où j’ai déjà eu la chance de jouer: dans des lieux intimes, des villages qui me sont chers, des ruelles que j’aime, des appartements familiers ou non, des musées, des bateaux, des escaliers, dans un théâtre antique, dans une cabane au fond des bois, une guinguette, au bord d’une rivière ou de la mer … J’aime tout simplement l’idée de chanter dans toutes sortes d’endroits et pour toutes sortes d’occasions, pour accompagner nos vies et les lieux qu’elle traverse.

Pour en savoir plus sur l’artiste

UNE ÎLE, dernier album

 

L’ENFANCE DE L’ART, premier roman, paru le 6 novembre 2014

www.facebook.com/JeromeMiniere.officiel

www.jeromeminiere.ca

www.instagram.com/jeromeminiere

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc
MTO_707X132.jpg
© Les Escales Improbables 2018. Tous droits réservés

EIM | 1805 rue Fullum, Montréal, Québec, H2K 3M9 Canada | +1 (514) 313-6667